Professeur d’arts plastiques depuis 1991 à la ville de Paris, c’est en récupérant un petit morceau de bois découpé et abandonné à terre par un élève que lui est venue l’idée d’utiliser cet objet de rebut comme support pour son expression artistique.

 

arielle GP

C’est ainsi que depuis quelques années, elle récupère des planches de bois, y trace des ondulations, découpe à la scie et peint ensuite des visages de profil superposés dans l’esprit de totems contemporains symbolisants la communication et les rapports humains.

Certaines pièces sont recto-verso, comme des sculptures avec un socle fait de chutes d’encadrement, ou de bois flotté.

 

arielle

 

Contact :

ariellebault@yahoo.fr